Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

La situation du coronavirus est réellement inquiétante!

La vitesse à laquelle le coronavirus (SARS-CoV-2) se propage va provoquer un afflux inhabituel de patient(e)s dans les hôpitaux.

Selon le rapport de l’office fédérale de la santé publique, nous comptons en Suisse 7014 cas testés positifs (22.03.2020 08h07). La société Suisse de médecine intensive (SSMI) considère que 7,5 à 10% des patient(e)s atteints du virus SARS-CoV-2 (sever acute respiratory syndrome coronavirus) vont dépendre d’une prise en charge sur une unité de soins intensifs ou de soins continus. Il faut ajouter à ce nombre les patient(e)s qui sont traités aux soins intensifs pour d’autre maladie.

En cas normal les unités de soins intensifs disposent de 750 lits équipés d’un respirateur. Les autorités nationales et cantonales ainsi que les hôpitaux vont augmenter au possible la capacité de lits équipés de respirateurs. Le taux exacte n’a pas encore été communiqué. Ici vous trouverez la prise de position communiquée par la SSMI.

La société Suisse de médecine intensive (SSMI) et l'Académie Suisse des Sciences Médicales (ASSM) ont publiés ensemble des directives portant sur le tri des patient(e)s atteint du COVID-19 aux soins intensifs. Vous trouvez ces directives ici.

Nous vous remercions pour votre engagement et vous souhaitons de rester en bonne santé !

Michèle Giroud
Présidente de la SIGA/FSIA